« Les Harlem Hellfighters | Accueil | Angola »

Du goudron et des plumes ?

Proftoit

Profcheveux_1 Le directeur de Harrington Park School dans le New Jersey avait promis à ses 700 élèves que s’ils lisaient 10.000 livres dans l’année, il ferait ce qu'ils voudraient. Il leur a suffi de quatre mois pour y arriver. Le prof a été envoyé dormir sur le toit par des températures en dessous de zéro, le crâne teint en bleu et marqué des initiales de l'école.

décembre 11, 2006 | Permalink

TrackBack

URL TrackBack de cette note:
https://www.typepad.com/services/trackback/6a00d83452400d69e200d83502d69269e2

Listed below are links to weblogs that reference Du goudron et des plumes ? :

Commentaires

J'aurais jurer que c'etait le post du vendredi. diantre.

Jake.

Rédigé par : Jake | 11 déc 2006 11:56:10

Quels exemples, ces profs américains.
On ne peut pas dire que ce monsieur se soit dégonflé !

Rédigé par : Jérôme ITU | 11 déc 2006 23:10:07

Il avait fixé un genre de livres ou un simple fascicule suffisait?

A.

ps:
Comment ça mauvaise langue?!

Rédigé par : Adrienhb | 12 déc 2006 12:15:40

Moi j'aimerais bien que certains personnages politiques franaçis fassent la même proposition...

Du coup :

Je laisserais Sarkozy avec un nouveau visage, sans un sou, sans papier, dans les rues de Bamako

J'inviterais M. Le Pen a goûter aux joies de la gégène (bon c'est pas bien, oeil pour oeil tout ça.. mais pour qu'il y goute, rien qu'un peu)

Madame Royal je l'amènerais à un pt'it bal popu un peu cradingue histoire de voir si elle s'en sortirait au contact du "vrai" peuple

Rédigé par : Jacques Adam | 12 déc 2006 13:43:10

People always underestimate revenge.

Rédigé par : Sedulia | 15 déc 2006 00:36:17

bravo le prof!

D'accord avec Jacques Adam...je suggère de donner à chacun des futurs candidats à la présidentielle :
1. le RMI
2. Et vivre avec ça dans une banlieue dite chaude à la périphérie de Paris (un grand 2 pièces de 25 m2 bien entendu tout meublé)
3. Pendant un mois

bien entendu : interdiction de s'habiller en Chanel ou Dior et de se chausser de peu de serpent ( ouais..car roublards comme ils sont ils pourraient vendre ces petites choses afin d'améliorer l'ordinaire)...

Ah peuple d'en bas....que je t'aime!

Rédigé par : Lady Byron | 24 déc 2006 08:59:17

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.