« "Machine à perdre" ? | Accueil | Le post malchanceux du vendredi »

Enquête fessée (ça change du salaire des cadres)

USA Today a interrogé une vingtaine de PDG : la plupart d’entre eux ont été fessésFessee (au moins) quand ils étaient petits. « J’en méritais probablement plus » déclare Rick Wagoner, le PDG de General Motors. « Je n’aurais probablement pas accompli tout ça si j’avais été élevé par Mary Poppins » dit un autre cadre sup.

Je suis épatée par le travail journalistique que représente une telle enquête. Imaginez : La responsable de communication : c’est une interview sur quel sujet ? Je voudrais savoir si Bernard Arnault a été fessé étant enfant. Bien, on vous rappellera.

Réponse méthodologique dans l’article : "The Securities and Exchange Commission doesn't require CEOs to disclose childhood paddlings, so USA TODAY ambushed them with the question during interviews on other topics." Pendant trois mois, les journalistes de USA Today qui interrogeaient des PDG en profitaient pour leur glisser la question. Sans doute quelque chose comme « à propos de plan social, parlons maintenant de châtiments corporels… »

PS : sur le même sujet, l'article du New York Times qui rappelle que les châtiments corporels sont interdits dans 28 états. Cinq états du sud (Texas, Mississippi, Tennessee, Alabama et Arkansas) représentent 70 % des enfants disciplinés dans les écoles publiques.

octobre 11, 2006 | Permalink

TrackBack

URL TrackBack de cette note:
https://www.typepad.com/services/trackback/6a00d83452400d69e200d834bb8cce53ef

Listed below are links to weblogs that reference Enquête fessée (ça change du salaire des cadres):

Commentaires

et toi Guillemette ?

Accomplirais-tu tout ça si ?...

Rédigé par : Christie (y'a des fessées qui se perdent) | 12 oct 2006 15:00:45

On ne m'a jamais donné de fessée.
Résultat: je ne suis pas Directeur. Ou alors tout juste directeur de ma conscience.

Rédigé par : Oxymoron | 12 oct 2006 23:04:12

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.