« Bar à desserts | Accueil | La presse américaine m'épate »

Pour en finir avec les voleurs de couverture

Litdouble_1 Vous avez vu cet article du New York Times ? De plus en plus de couples mariés font chambre à part. C’est plus confortable. On n’est pas réveillé par les ronflements. On peut envoyer des emails au milieu de la nuit. L’article cite une étude de la National Association of Homes Builders qui prédit que d’ici 2015, 60 % des maisons auront des doubles chambres conjugales.

J’étais déjà tombée sur ces draps qui se séparent en deux. Comme dit le slogan de leur fabricant, « Say goodbye to sleep competition ! »


mars 13, 2007 | Permalink

TrackBack

URL TrackBack de cette note:
http://www.typepad.com/services/trackback/6a00d83452400d69e200d834ecf3e753ef

Listed below are links to weblogs that reference Pour en finir avec les voleurs de couverture:

Commentaires

euh ça sert a quoi d'être ne couple?

Rédigé par : leonine19 | 13 mar 2007 22:08:19

Je passe assez de nuit comme ça à l'hôtel et en déplacement sans mon homme comme ça...
Le problème c'est qu'on devient parfois tellement Con qu'on n'arrive même plus à supporter notre amoureux...moi c'est pas mon cas... il ronfle! je me roule dans les couvertures! vive l'amour!! vive les petits lits à 2!!

Rédigé par : Hélène | 13 mar 2007 22:44:13

J'avoue. J'en suis.

Rédigé par : Vinvin | 13 mar 2007 22:47:06

J'en suis aussi... Je n'ai pas honte, on peut être en couple sans partager le même lit, cela s'est longtemps fait...

Rédigé par : Tiuscha | 13 mar 2007 23:04:39

suis célibataire, je partage pas mon lit, mais une étude suisse indique qu'un homme sur 10, dort avec son nounours.

Rédigé par : chris | 16 mar 2007 19:31:04

Moi aussi j'en suis: j'habite à Paris, ma copine à Zurich (il faut dire que je ronfle très fort).
Je ne dors pas avec un nounours, mais avec mon chat qui s'installe sur mon ventre moelleux.
Il ronronne, je ronfle en phase, c'est le paradis.

Rédigé par : Oxymoron | 16 mar 2007 22:12:17

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.