« Pour en finir avec les voleurs de couverture | Accueil | A bicyclette et à dollarette »

La presse américaine m'épate

Suzanne J’avais aujourd’hui un rendez-vous téléphonique avec Sara. Nous devions parler de sa fille Suzanne. C’était pour un (petit) article que je prépare pour le magazine Jasmin. Nous devions parler des problèmes d’harcèlement sexuel dans l’armée américaine.

En deux mots : l’an dernier, Suzanne a déserté deux jours avant son deuxième déploiement en Irak, essentiellement au souvenir des pressions qu’elle avait subies pendant son premier séjour en Irak. Elle a été arrêtée par la police ensuite et a passé 21 jours dans une prison militaire.

Et voilà que dimanche, arrive le New York Times magazine. En couverture : une grande enquête sur les femmes qui participent à la guerre en Irak. En photo : Suzanne. L’article est à peu près trente fois plus long que celui que je dois écrire. Une de ses vastes fresques de la presse magazine américaine qui vous fait d’abord chercher un canapé confortable avant d’attaquer la lecture. Sara Corbett, la journaliste explique qu’elle s’est intéressée au sujet il y a trois ans. La mère de Suzanne, qui comme moi a été épatée par ce travail, m’a dit avoir été en contact régulier avec elle depuis le mois de juin. On retrouve la journaliste avec la mère et la fille dans la chambre de motel dans l’Etat de Washington, rendant visite à des femmes GIs dans le Colorado, dans une clinique pour anciens combattants de Californie…

Je ne sais pas ce qu’internet réserve à l’avenir de la presse écrite, mais j’espère que des médias continueront à avoir les moyens de ces grandes enquêtes.

mars 20, 2007 | Permalink

TrackBack

URL TrackBack de cette note:
http://www.typepad.com/services/trackback/6a00d83452400d69e200d834eed54653ef

Listed below are links to weblogs that reference La presse américaine m'épate:

Commentaires

Bien vu Guillemette, je nourris les mêmes espoirs que toi, avec beaucoup de doutes néanmoins...En attendant, continuons à soutenir ces médias qui continuent à investir dans l'enquête et le reportage de longue haleine.
zou, le geste à la parole, je renouvelle mon abo à www.salon.com de ce pas!

Rédigé par : MariaPia | 21 mar 2007 13:31:57

Idem. Perso, j'aime me vautrer dans le canap' et deguster un long article (genre comme ceux regulierement publiés dans le New Yorker - tiens, le dernier en date "Betrayed", excellent). Je connais cela egalement dans la presse allemande, mais zero dans la presse française. Any idea why?

Rédigé par : stefan | 24 mar 2007 16:05:48

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.